Dr Alassane SEIDOU, Ministre de la Santé du Bénin                                   

Président du Comité d’Organisation

 

 

Chers invités et participants,

Je voudrais au nom du Gouvernement de la République du Bénin vous souhaiter la bienvenue à la 2ème Conférence internationale des ministres de la santé sur la sécurité des soins en Afrique (CIMSA 2018), prévue du 18 au 22  Juin 2018 à Azalai Hôtel de Cotonou au Bénin, sur la problématique de la gouvernance de la sécurité des patients et la gestion des risques dans les établissements de santé en Afrique.

Cette 2ème édition de la conférence ministérielle CIMSA 2018 qui est une rencontre internationale de haut niveau, s’inscrit dans le cadre du suivi des recommandations de la CIMSEF 2012 organisé du 09 au 14 décembre 2012 à Cotonou au Bénin, est à l’initiative du Ministère de la santé et du Ministère de l’économie numérique et de la poste du Bénin avec l’appui technique du Réseau International pour la Planification et l’Amélioration de la Qualité et la Sécurité en Afrique (RIPAQS), de l’Association des cliniques privées du Bénin (ACPB), et l’Université numérique francophone mondiale (UNFM).

Le thème retenu : « Apports des technologies du numérique dans la gouvernance des systèmes de santé et le développement du tourisme médical en Afrique : quels enjeux sur la gestion des risques et la sécurité des patients ? » veut inscrire les résultats de la CIMSEF 2012 de Cotonou dans le concret et mobiliser les décideurs des systèmes de santé en Afrique sur la nécessité de faire de la problématique de la sécurité et de la gestion des risques dans les établissements de santé, une question prioritaire dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales de santé.

En effet, les crises sanitaires successives que notre sous-région a connu au cours de ces deux dernières décennie (grippe aviaire, Maladie à virus Ebola, épidémie à virus Lassa), et leurs impacts sur la mortalité chez le personnel de santé et les patients admis dans les services de santé, illustrent largement cette situation et expliquent l’urgence de la mise en œuvre de stratégies appropriées pour faire face à la problématique de la qualité des soins et de la gestion des risques en milieux de soins en Afrique de l’Ouest.

Cette situation qui témoigne de la faiblesse de l’organisation des soins et services de santé et affecte l’ensemble des composantes des systèmes de santé en Afrique, en entrainant, entre autres, un taux de prévalence des évènements indésirables graves estimé à 30 à 60% contre  4 % à 16 % de tous les malades hospitalisés en Europe, en relation avec une forte mortalité et morbidité des patients, la désaffection de nos structures d’offre de soins par les populations et les fréquentes évacuations sanitaires vers les établissements de santé des pays développés jugés plus sûrs en termes de qualité et de sécurité des soins.

Cependant, l’avènement des technologies du numérique constitue un nouvel environnement technique et technologique propice pour la redynamisation de la promotion de l’accessibilité aux soins de santé et le renforcement de la performance de nos systèmes de santé. Ainsi, l’utilisation des TIC dans le secteur de la santé peuvent être considérées comme une opportunité pouvant permettre le renforcement de la qualité et de la sécurité des soins et de l’implication des individus et communautés dans la prise en prise en charge de leur propre santé avec un fort impact potentiel sur l’amélioration des indicateurs de santé.

A cet effet, la CIMSA 2018 vise donc à attirer l’attention des autorités ministérielles sur la problématique de la gestion des risques et de la sécurité dans les établissements de santé publics et privés, et à mettre en place des stratégies appropriées utilisant les technologies du numérique dans une perspective d’amélioration des plateaux techniques médicaux et de développement du tourisme médical les dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Au nom du Comité d’organisation, je vous invite tous à prendre part à cet événement de grande portée internationale et nous vous souhaitons la bienvenue en terre Béninoise/

Président du Comité d’Organisation